Expertise
Comptable
Audit
& Conseil

N°Vert 0 800 033 035

APPEL GRATUIT
Menu

>> Accueil > Articles communs > TPE-PME : la prime à la conversion augmente en 2019, une aide financière intéressante

TPE-PME : la prime à la conversion augmente en 2019, une aide financière intéressante

En tant que chef d’entreprise vous avez aussi droit à la prime à la conversion.     
Cette aide financière qui a remplacé la prime à la casse (depuis 2015), permet d’acheter un véhicule neuf ou d’occasion en échange de la destruction d’un véhicule ancien.          
Depuis le 1er janvier 2019, le montant maximum de la prime a augmenté, passant de 1.000 à 2.500 euros.  Le montant du financement dépend du type de véhicule acheté et le taux de CO2 émis par ce dernier.         
Ce dispositif fonctionne uniquement en cas d’abandon d’un diesel immatriculé avant 1997 ou d’un véhicule à essence immatriculé avant 2001.           

  • Pour avoir accès à une prime de 2.500 euros il faut faire l’achat d’un véhicule électrique neuf, voiture ou camionnette neuve hybride rechargeable.
  • Pour avoir accès à une prime de 1.000 euros, il faut faire l’achat d’un  véhicule électrique d’occasion ou d’une automobile ou camionnette Crit’Air 1 (catégorie la moins polluante), dont le taux de CO2 est inférieur à 122 g/km.
  • Pour l’achat d’un véhicule deux roues ou trois, la prime s’élève à 100 euros.
  • A noter : ce dispositif est également valable en cas de  location longue durée (elle doit durer au minimum 2 ans).

Ce dispositif est très intéressant pour les toutes petites entreprises. En effet, cette prime n’est valable que pour une seule personne morale. Cette mesure aura  très peu d’impact pour les grandes entreprises, qui possèdent un parc de plusieurs centaines de véhicules.

Outre le montant des primes, les entreprises peuvent bénéficier de l’exonération de la taxe sur les véhicules de société (TVS) si elles choisissent un véhicule de remplacement hybride rechargeable ou des modèles électriques. De même, les entreprises soumises à l’impôt sur le revenu (régime réel) ou à l’impôt sur les sociétés pourront espérer un   sur amortissement    de 40% sur le prix d’achat de la voiture de remplacement. Ce plafond étant conditionné au taux d’émission de CO² en savoir plus ici.      
Certaines régions accordent des aides spécifiques et les concessionnaires de véhicules n’hésitent pas à pratiquer des offres très attractives. Alors renseignez-vous bien et faites jouer la concurrence !

Dernier point, non négligeable, rouler avec un véhicule dit « propre » vous permettra de renvoyer une bonne image auprès de votre clientèle, surtout si vous souhaitez vous positionner comme une entreprise « éco responsable ».

Profitez des conseils pertinents de nos Experts-Comptables GCL ici

Commentaire

Laisser un commentaire