Expertise
Comptable
Audit
& Conseil

N°Vert 0 800 033 035

APPEL GRATUIT
Menu

>> Accueil > Articles communs > Quand le métier d’expert-comptable s’apprête à changer avec le « tout-digital »

Quand le métier d’expert-comptable s’apprête à changer avec le « tout-digital »

Aujourd’hui, le néologisme qu’est le terme d’Ubérisation peut s’appliquer aux experts-comptables Et ce bouleversement apporte son lot de conséquences.

Tout d’abord, définissons ce terme : disruption, concurrence accrue, expérience client, économie collaborative… tout ceci explique les changements de fond derrière ce simple mot.

Comme l’explique l’Observatoire de l’Ubérisation, ce phénomène est né sous l’effet de trois tendances : le développement exponentiel du numérique, la croissance du nombre de travailleurs indépendants et l’évolution marquée des modes de consommation des Français.
L’émergence du « tout digital » avec les smartphones, les applications Cloud, les objets connectés a conduit les consommateurs à rechercher de plus en plus de rapidité et de simplicité pour un « 0 contrainte ».

Et il en est de même pour les entreprises. Tout doit aller très vite, le gain de temps est un leitmotiv permanent, le « tout en un », le Graal suprême. Pourquoi avoir plusieurs interlocuteurs pour gérer l’ensemble de ses obligations comptables et administratives ? Cela parait tellement plus efficace de n’en avoir qu’un seul. Après le « all inclusive » des grandes chaînes hôtelières, pourquoi ne pas attendre le « all inclusive » pour les tâches récurrentes que se doit d’accomplir le chef d’entreprise ?

L’expert-comptable, le 1er partenaire-conseil de l’entrepreneur. Un statut à conforter.

Forcée de s’adapter à ces nouvelles demandes, la profession comptable réagit en repensant, réorganisant et étoffant ces domaines de compétences.

Certains cabinets se digitalisent avec le déploiement de plateformes collaboratives qui permettent l’automatisation de certaines actions chronophages, coûteuses et sans réelle valeur ajoutée. C’est l’exemple des tâches de saisie, aujourd’hui de plus en plus remplacées par des algorithmes.

Seulement, la machine ne pourra pas tout le temps se mettre à la place de l’humain et c’est en cela que cette disruption devient vertueuse.

En effet, l’organisation des cabinets étant optimisée avec des process modernes et des outils digitaux performants, les experts-comptables peuvent se recentrer sur des missions de conseil à forte valeur ajoutée. Délesté de ses tâches simples, mais fastidieuses, il pourra également apporter tout le soin nécessaire à une relation client hautement qualitative. L’opportunité pour eux de réaffirmer leur positionnement de tiers de confiance, de premier accompagnant de l’entreprise en tant que partenaire-conseil. La création de valeur est d’autant plus perçue par ces clients exigeants, comblés par la mise à disposition d’une information financière en temps réel et des recommandations stratégiques de qualité.

Comme le décrit le Président de l’Ordre des Experts-Comptables,  » les experts-comptables seront de plus en plus « experts » et de moins en moins « comptables » ».

La démarche de la profession s’inscrit dans une montée en gamme des prestations fournies avec une spécialisation des équipes davantage approfondie par domaine de compétences ou secteur d’activité. Les cabinets d’aujourd’hui et de demain doivent être capables d’avoir une expertise hautement qualifiée tout en proposant des offres transversales pour couvrir l’ensemble des besoins de leurs clients. Un défi dont la réussite peut être facilitée avec, dans le cadre de la loi Macron, le développement de l’inter-professionnalité des métiers du chiffre et du droit.

L’avenir de la profession d’expert-comptable sera sans conteste axé autour de sa valeur-conseil et de la pluri-professionnalité, offrant ainsi un accompagnement global au chef d’entreprise.

 

Source : LesEchos.fr

Commentaire

Laisser un commentaire